Chirurgie des seins

Reconstruction mammaire après cancer

Le cancer du sein est une pathologie très fréquente. Elle atteint plus de 50 000 femmes chaque année en France.

Le traitement chirurgical de ce cancer consiste en l’ablation d’une partie (tumorectomie) ou de la totalité du sein (mastectomie). Cet acte chirurgical porte véritablement atteinte à l’intégrité des femmes et les touche au plus profond de leur féminité. Il est souvent vécu comme une « mutilation » et laisse des stigmates profonds de la maladie. Le recours à la reconstruction mammaire permet d’accompagner le deuil de ce traumatisme et aide à se reconstruire psychologiquement.

La reconstruction mammaire peut, dans certaines conditions, être réalisée dans le même temps chirurgical que l’exérèse du cancer (reconstruction mammaire immédiate RMI) ou , le plus souvent, après la fin du traitement du cancer (reconstruction mammaire différée RMD).

Elle pourra être autologue, c’est à dire utilisant vos propres tissus (reconstruction par lipofillingreconstruction par lambeau de muscle grand dorsal),  ou prothétique.

En dernier lieu, la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire (aréole + mamelon) viendra achever la reconstruction mammaire, restaurant totalement ce symbole de féminité qu’est le sein.

Le choix de la technique se fera conjointement, en fonction des possibilités adaptées à votre qualité de peau, votre morphologie, et vos souhaits.

Une reconstruction mammaire est un long processus, qui nécessite plusieurs interventions. Une consultation d’information, sans engagement, pourra vous aider dans votre décision.

Documentation

Cliquer pour télécharger

Reconstruction mammaire par prothèse

En quoi consiste cette intervention et qui peut en bénéficier ?

Cette technique consiste à reconstruire le volume du sein par la pose d’une prothèse (ou implant) mammaire. L’enveloppe cutanée sera reconstruite à l’aide d’un lambeau d’avancement abdominal, ou d’une expansion préalable.

Pour un résultat aussi naturel que possible, il est fréquent de réaliser une 2ème intervention complémentaire qui consiste en un lipomodelage du sein reconstruit. L’apport de graisse autour de la prothèse permet d’apporter une couverture supplémentaire entre votre peau et l’implant, et permet d’améliorer l’évolution dans le temps. Si besoin, le sein controlatéral peut être symétriser durant le même intervention (soit par réduction, soit par augmentation). En dernier lieu, la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire est réalisée. .

Cette technique, dans de bonnes indications (bonne qualité de peau, peu de stigmates de la radiothérapie), permet d’obtenir une reconstruction satisfaisante avec une récupération rapide. Elle nécessite cependant un changement d’implant dans le temps.

La consultation

Lors de la 1ère consultation, j’effectuerai un examen clinique minutieux qui permettra de vous donner toutes les informations sur les techniques de reconstruction adaptées dans votre cas, en tenant compte de votre qualité de peau, de votre morphologie, et de vos souhaits.

Un dossier médial sera constitué et des photos pré-opératoires seront réalisées.

Des fiches d’information ainsi que des devis vous seront remis.

Si vous en ressentez le besoin, vous prendrez le temps de la réflexion pour faire murir votre projet.

Lors de la 2ème consultation, je vous expliquerai en détail le déroulement de l’intervention que vous aurez choisie, les suites post-opératoires et je prendrai le temps de répondre à vos questions.

Une date d’intervention sera fixée.

L'opération

L’opération se déroule au bloc opératoire* sous anesthésie générale.

Elle consiste en la reprise de la cicatrice de mastectomie, la création de l’étui cutané et la mise en place mise en place de la prothèse définitive ou de la prothèse d’expansion.

* L’opération se déroulera à la clinique du Val d’Ouest à Ecully ou à la clinique du Renaison à Roanne.

Suites opératoires

Des douleurs post-opératoires modérées peuvent se faire ressentir (notamment du fait de la position rétro-pectorale de la prothèse), mais elles seront soulagées par des antalgiques adaptés.

Si cela correspond à vos souhaits et habitudes, une ordonnance d’homéopathie et d’huile essentielle pourra également vous être prescrite.

Un soutien-gorge de contention devra être porté pendant un mois le jour.

Un arrêt de travail de 2 à 3 semaines est à prévoir, selon votre profession.

Une interruption des activités sportives de 6 semaines est à prévoir en fonction de vos loisirs.

Résultats et suivi

Je vous reverrai en consultation post-opératoire dans les 2 semaines suivant l’intervention, puis à 3 mois et 1 an.

Le 2ème temps de reconstruction sera envisagé 3 mois minimum après le temps initial.

Un changement d’implant sera à envisager dans le temps (en fonction de l’apparition d’une coque ou d’une rupture de la prothèse), nécessitant un suivi à  long terme.

Les tarifs

La reconstruction mammaire après cancer du sein est prise en charge par l’Assurance Maladie, quelle que soit la technique de reconstruction employée, et le délai entre la prise en charge du cancer et la reconstruction.

La partie des honoraires restant à votre charge pourra faire l’objet d’une demande auprès de votre mutuelle.

Le cout de cette intervention est compris entre 1200 et 2000 euros pour les honoraires chirurgicaux. Il dépend de la durée et de la difficulté de l’intervention.

Chirurgie des seins

Reconstruction mammaire par lambeau autologue

En quoi consiste cette intervention ?

La reconstruction par lambeau de grand dorsal autologue consiste à prélever le muscle du dos qui permettra de créer le volume de votre sein.

L’étui ou enveloppe du sein pourra être reconstruit par un lambeau d’avancement abdominal ou par la peau du dos.

Cette technique autologue permet d’utiliser vos propres tissus, et d’obtenir une reconstruction naturelle, tant au niveau de la forme et de la consistance, qu’au niveau de l’évolution dans le temps.

Le volume du sein pourra être complété par des injections de graisse (lipomodelage ou lipofilling) ou par une prothèse dans le cas des patientes trop minces. Dans ce même temps chirurgical, nous pourrons proposer une symétrisation du sein controlatéral si besoin.

En dernier lieu, la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire est réalisée

La consultation

Lors de la 1ère consultation, j’effectuerai un examen clinique minutieux qui permettra de vous donner toutes les informations sur les techniques de reconstruction adaptées dans votre cas, en tenant compte de votre qualité de peau, de votre morphologie, et de vos souhaits.

Un dossier médial sera constitué et des photos pré-opératoires seront réalisées.

Des fiches d’information ainsi que des devis vous seront remis.

Si vous en ressentez le besoin, vous prendrez le temps de la réflexion pour faire murir votre projet.

Lors de la 2ème consultation, je vous expliquerai en détail le déroulement de l’intervention que vous aurez choisie, les suites post-opératoires et je prendrai le temps de répondre à vos questions.

Une date d’intervention sera fixée.

L'opération

L’opération se déroule au bloc opératoire* sous anesthésie générale.

Elle consiste à réaliser le prélèvement du muscle grand dorsal qui sera passé sous le bras et positionner dans la loge créée par le lambeau d’avancement abdominal ou la peau du dos.

La cicatrice dorsale, horizontale et discrète, est positionnée sous le soutien-gorge.

L’hospitalisation sera de plusieurs jours du fait d’un drainage post opératoire.

* L’opération se déroulera à la clinique du Val d’Ouest à Ecully ou à la clinique du Renaison à Roanne.

Les suites opératoires

Des douleurs post-opératoires peuvent se faire ressentir, mais seront soulagés par des antalgiques adaptés.  

Un body de contention devra être porté pour une durée de 2 mois, pour éviter l’apparition d’un sérome (poche de lymphe dans le dos).

Une interruption de l’activité professionnelle de 6 semaines est à prévoir, en fonction de votre profession.

Une interruption des activités sportives de 6 semaines est à prévoir, selon vos loisirs.  

Des exercices de rééducation vous seront expliqués (le recours à des séances de kinésithérapie n’est pas obligatoire), ainsi que de la rééducation sensitive. La pratique de la natation dans les suites est conseillée.

Le prélèvement du muscle ne donne pas de déficit fonctionnel.

Résultat et suivi

Je vous reverrai en consultation post-opératoire dans les 2 semaines suivant l’intervention, puis à 3 mois et 1 an.

Le second temps de reconstruction sera envisagé 3 mois après le temps initial.

Les tarifs

La reconstruction mammaire après cancer du sein est prise en charge par l’Assurance Maladie, quelle que soit la technique de reconstruction employée, et le délai entre la prise en charge du cancer et la reconstruction.

La partie des honoraires restant à votre charge pourra faire l’objet d’une demande auprès de votre mutuelle.

Le cout de cette intervention est compris entre 1500 et 2500 euros pour les honoraires chirurgicaux. Il dépend de la durée et de la difficulté de l’intervention.

Documentation

Cliquer pour télécharger

Documentation

Cliquer pour télécharger

Reconstruction mammaire par lipoflling

En quoi consiste cette intervention et qui peut en bénéficier ?

Le lipofilling ou lipomodelage consiste à prélever de la graisse stockée en excès dans certaines parties du corps et  la réinjecter au niveau du sein.

Cette technique qui est notamment proposée pour la correction des asymétries, malformations, et ptôses mammaires peut aussi être utilisée en reconstruction mammaire.

Le transfert de tissu adipeux est la technique de choix pour le traitement des séquelles de tumorectomie. Elle permet de traiter une dépression, une adhérence, une perte de volume, et apporte des facteurs permettant d’améliorer la qualité de peau, notamment après radiothérapie. Il est recommandé d’attendre 2 ans après la fin de la radiothérapie pour envisager cette chirurgie.

Très souvent, cette technique fait partie intégrante d’une reconstruction par lambeau de grand dorsal ou par prothèse, pour parfaire le résultat.

Enfin, elle peut être utilisée en tant que technique à part entière.

Comme la reconstruction par lambeau, cette solution est autologue et n’utilise donc que vos propres tissus (graisse). Elle permet d’obtenir une reconstruction naturelle du sein, dans sa forme comme dans sa consistance et présente un taux de complication très faible. Elle apporte en outre comme bénéfice secondaire la diminution des zones graisseuses en excès, ce qui est souvent apprécié par les patientes concernées.

Elle s’adresse aux femmes disposant de réserves de graisse suffisantes et d’un sein collatéral de petit volume (bonnet B maximum). L’expansion de la peau se fait progressivement, ce qui explique la nécessité de réaliser plusieurs temps opératoires pour obtenir un volume satisfaisant.

La consultation

Lors de la 1ère consultation, j’effectuerai un examen clinique minutieux qui permettra de vous donner toutes les informations sur les techniques de reconstruction adaptées dans votre cas, en tenant compte de votre qualité de peau, de votre morphologie, et de vos souhaits.

Un dossier médial sera constitué et des photos pré-opératoires seront réalisées.

Des fiches d’information ainsi que des devis vous seront remis.

Si vous en ressentez le besoin, vous prendrez le temps de la réflexion pour faire murir votre projet.

Lors de la 2ème consultation, je vous expliquerai en détail le déroulement de l’intervention que vous aurez choisie, les suites post-opératoires et je prendrai le temps de répondre à vos questions.

Une date d’intervention sera fixée.

L'opération

L’opération se déroule au bloc opératoire* sous anesthésie générale.

L’intervention commencera par le prélèvement de la graisse. Celle-ci sera ensuite traitée pour ne garder que les cellules adipeuses « utiles ». Après centrifugation, les cellules graisseuses seront réinjectées au niveau de l’aire mammaire dans un réseau tridimentionnel.

* L’opération se déroulera à la clinique du Val d’Ouest à Ecully ou à la clinique du Renaison à Roanne.

Suites opératoires

Des douleurs post-opératoires légères peuvent se faire ressentir essentiellement  au niveau des zones de prélèvement (ecchymoses), mais seront facilement soulagées par des antalgiques classiques.

Si cela correspond à vos souhaits et habitudes, une ordonnance d’homéopathie et d’huile essentielle pourra également vous être prescrite.

Un panty de contention devra être porté pendant un mois.

Il est conseiller d’éviter de traumatiser les zones injectées durant les 15 premiers jours suivant l’opération.

Un arrêt de travail de 1 à 2 semaines est à prévoir, selon votre profession.

Une interruption des activités sportives de 2 à 4 semaines est à prévoir selon vos loisirs.

Résultats et suivi

Je vous reverrai en consultation post-opératoire dans les 2 semaines suivant l’intervention, puis à 3 mois et 1 an.

Le second temps opératoire pourra être envisagé après 3 mois, pour juger du résultat de la première intervention.

Une stabilité pondérale est indispensable pour maintenir un bon résultat dans le temps.

Les tarifs

La reconstruction mammaire après cancer du sein est prise en charge par l’Assurance Maladie, quelle que soit la technique de reconstruction employée, et le délai entre la prise en charge du cancer et la reconstruction.

La partie des honoraires restant à votre charge pourra faire l’objet d’une demande auprès de votre mutuelle.

Le coût de cette intervention est compris entre 800 et 2000 euros pour les honoraires chirurgicaux, en fonction de la durée de l’intervention, du nombre de séances à envisager, du type de reconstruction primaire.

Chirurgie des seins

Reconstruction de l’aréole et du mamelon

En quoi consiste cette intervention ?

La reconstruction de la plaque aréolo mamelonnaire constitue l’ultime étape de la reconstruction mammaire. Elle permet de donner « vie » au sein reconstruit.

Elle n’est réalisée que lorsque la forme et le volume du sein reconstruit sont satisfaisants.

La reconstruction de votre mamelon pourra être réalisée en chirurgie locale (lambeau local ou greffe). La création de votre aréole pourra se faire par tatouage « trompe l’oeil ».

L'opération

L’opération se déroule au bloc opératoire* sous anesthésie locale.

Elle consistera en la réalisation du tatouage et la reconstruction du mamelon selon la technique choisie lors de la consultation.

* L’opération se déroulera à la clinique du Val d’Ouest à Ecully ou à la clinique du Renaison à Roanne.

Les suites opératoires

Le tatouage peut s’estomper avec le temps, ce qui nécessitera des retouches secondaires.

Les tarifs

La reconstruction mammaire après cancer du sein est prise en charge par l’Assurance Maladie, quelle que soit la technique de reconstruction employée, et le délai entre la prise en charge du cancer et la reconstruction.

La partie des honoraires restant à votre charge pourra faire l’objet d’une demande auprès de votre mutuelle.

Documentation

Cliquer pour télécharger

voir aussi

Chirurgie de l’adulte

Chirurgie de la silhouette

Découvrir

Chirurgie du visage

Découvrir