Chirurgie de l’enfant

Séquelles de cicatrices

En quoi consiste cette intervention ?

La correction des séquelles de cicatrices va concerner les :

  • les cicatrices rétractiles : fibreuses et dures, ne pouvant pas se distendre, et pouvant causer des troubles fonctionnels (limitation de certains mouvements) en créant des «brides».
  • Les cicatrices adhérentes et/ou déprimées : elles font suite à un défaut de soutien du tissu sous-cutané, et peuvent entrainer des troubles fonctionnels et des douleurs
  • Cicatrices hypertrophiques ou chéloïdiennes : cicatrices inflammatoires, douloureuses, prurigineuses (qui grattent), et ayant tendance à se développer « en relief ». Leur traitement est le plus souvent médical, et parfois source d’échec.
  • Cicatrices inesthétiques : larges, irrégulières, enfoncées, colorées, etc…

Le principe

Le traitement cicatriciel dépend du type de cicatrice.

Dans les cas les plus simples, il suffit de procéder à l’exérèse de la cicatrice défectueuse et de refermer avec une technique de suture appropriée, avec pour objectif d’obtenir une cicatrice plus discrète.

Il peut aussi être nécessaire de réaliser un tracé d’incision spécial (lambeau ou plastie locale) visant à « briser » l’axe principal de la cicatrice initiale et à la réorienter en fonction des lignes de tension naturelles de la peau, pour que les tensions sur les berges de la plaie soient moindres.

Pour des cicatrices très étendues on pourra avoir recours à différentes techniques de chirurgie plastique seules ou en association.

Dans le cas de cicatrices déprimées ou adhérentes, nous pourrons réaliser un lipofilling (ou lipomodelage), de façon à apporter un tissu de soutien, du volume et des facteurs de croissances permettant d’améliorer la qualité de la cicatrice.

Dans le cas des cicatrices hypertrophiques nous pourrons avoir recours à des injections de corticoides retard intra-cicatriciels, associées de la physiothérapie intensive (massages, pansements siliconés…).

Dans d’autres cas, nous pourrons vous orienter vers des techniques de laser, de maquillage médical, ou de tatouage.

La consultation

Je vous recevrai vous et votre enfant en consultation pré-opératoire et vous expliquerai en détail ce en quoi consistera l’opération ainsi que son déroulé. Je prendrai également le temps de répondre à toutes vos questions.

Je prendrai le temps de vous expliquer en détail le déroulement de l’opération et les suites post-opératoires et de répondre à toutes vos interrogations.

Après avoir réalisé des photos pré-opératoires, je procéderai à la constitution du dossier médical.

Je vous remettrai une fiche d’information ainsi qu’un devis.

Si vous le souhaitez, vous pourrez dès lors fixer une date d’intervention.

L'opération

L’opération se déroule au bloc opératoire de la clinique du Val d’Ouest ou de la clinique du Renaison sous anesthésie local ou générale selon le type de correction à apporter et l’âge de votre enfant.

A noter que votre enfant bénéficiera de l’accompagnement des P’tits doudous du Val d’Ouest dont l’objectif est d’améliorer le vécu de l’enfant lors d’une intervention chirurgicale.

Les suites opératoires

Les suites post-opératoires sont simples, et des antalgiques classiques seront prescrits.

Dans les premiers jours il faudra éviter de “forcer” sur la cicatrice et éviter les mouvements qui solliciteraient trop la zone opératoire. Une immobilisation de 3 semaines environ pourra  être nécessaire (attelle, béquilles, etc.)

Les fil sont généralement non résorbables et sont à retirer.

Résultat et suivi

Un délai de plusieurs mois (parfois jusqu’à un à deux ans) est nécessaire pour apprécier le résultat définitif.

La cicatrisation est un phénomène aléatoire dont la qualité dépend essentiellement de la peau du patient, et ne peut être garantie, malgré la qualité de la chirurgie. Une surveillance continue de l’évolution et de l’aspect de la cicatrice est fondamentale. Elle permettra de repérer à temps d’éventuels troubles de la cicatrisation et de leur appliquer un traitement approprié.

Voir aussi 

Chirurgie de l’enfant